E-book Mémoire Collective et Information Quantique
           " L'Impossible Histoire "  
Faites un clique ici et lisez les observations pour trouver la solution à vos problèmes.
         
 
   
 
















    La conscience.

   Être conscient d’être, pour moi, présuppose savoir ce que l'on est.
  En temps qu'auteur de Science Fiction, je pars de la base que dans "Le TOUT" dans lequel nous vivons tout est information. Information matérialisée, et information non matérialisée, et que c'est l'information non matérialisée que à chaque instant en formatant la matière que nous entoure, crée la réalité.
  L’être humain est un bloc d’information matérialisée, dont le but est abriter et servir un bloc d'information non matérialisée, afin de lui permettre de s'enrichir en information. Nos organes sensoriels sont comme que des trous noirs qu'à chaque instant, transforment l'information matérialisée et non matérialisée que nous entourent, en information non matérialisée.
  Ceci revient à dire que c'est l'inconscient humain (Notre Esprit), que à chaque instant, crée ce que nous croyons (sommes surs), être la réalité !
  En conséquence il devient impératif qu'avant de croire, ou diffuser, une information (quelle soit vraie ou  fausse), nous-nous posions la question: si cela arrive, avec les conséquences que cela pourra amener, est-ce que ce sera nuisible ou utile pour l'humanité ? Et ce sera votre conscience en temps qu’être humain, qui devra prendre la décision de la suite à suivre.
  Notre "Esprit" est une infime petite partie de l'esprit du "TOUT", et en quelque sorte, la conscience pour notre notre esprit équivaut au temps matériel pour notre corps.
 
 
   
 
   
 
 
<<<
Pour m'aider à rendre ces pages mieux lisibles, sélectionnez tout et faites un copier,
et collez. Donnez une meilleure ponctuation, rectifiez les "que" et "qui" etc, et Envoyez.
                                    Merci.
>>>

  Je voulais, à ma façon, vous montrer ce qu'est la conscience, mais après beaucoup d’hésitation je me rends compte que je ne suis pas la personne à qui cette tâche a été attribuée. En fait ce n'est pas mon rôle ! Et donc disons que je préfère vous apprendre à pécher pêcher, plutôt qu'avoir à ramasser les poissons pour vous nourrir.
  La conscience est bien des choses, en fait la conscience est Le TOUT, et en tant que TOUT, Elle est aussi-bien notre savoir, que l’utilisation que nous en ferons.
  Scientifiquement parlant, Le TOUT est vibrations, où toutes fréquences existent et cohabitent dans un ordre bien défini, et où toute coïncidence, notion de temps, de vrai ou faux, n'existent que par rapport au noyau de l'atome. En fait c'est une sorte de brouillard que notre cerveau va matérialiser et donc, créer la réalité dans laquelle nous vivons. C'est le Grand-Théâtre-de-la-Vie.
  Comme nous, Le TOUT aussi doit s'alimenter, et étant donné qu'il n'existe rien d'autre à part l'information, Le TOUT se délecte de nos péripéties dans son Grand-Théâtre. Les Histoires que je vous raconte ont été écrites dans le Grand-Théâtre, à l'image du Grand-Théâtre, et sont de petites scènes imbriquées les unes dans les autres, où chacun de nous joue son rôle d'acteur et spectateur.
  Le TOUT est vibration, et depuis une quinzaine d'années, et après la création du cerveau (composé de neurones artificiels), nos neuroscientifiques cherchent à mesurer et comprendre, les ondes émises par notre cerveau, et sont arrivés à la conclusion que notre mémoire visuel, nos souvenirs, notre savoir, ne se trouvent pas dans notre cerveau physique (constitué d'atomes), mais tout cela est ailleurs ! Mais où chercher, puisque Le TOUT est information, et que la partie solide d'un atome est de l'ordre du 150.000 fois plus petite que l'atome, dont les électrons se comportent comme des atomes où le noyau n'est pas solide.
   Vous conviendrez qu'il n'est pas possible de définir la conscience, mais je vais vous aider, et beaucoup de mes lecteurs vont trouver la bonne information.
  Vous allez rire, je ne vais pas vous apprendre à pécher, mais ci-dessous je vous montre comment naviguer dans notre  " Impossible Histoire " .

 
 
 
  1. Aller à la page précédent.
2. ( X ) Fermer la page après avoir visité un site  ou avoir vu une vidéo.
3. Permet augmenter la taille des lettres ou images.
4. Permet installer les outils précédents.
5. Aller à la page précèdent.
6. Lire les commentaires ( à ne pas faire avant d'avoir fait deux ou trois lectures de ce livre ).
7. Aller à la page suivante.
#. Un clique sur le coin supérieur gauche, des pages de gauche (impair) permet des sauts de pages.
#. Faites un clique sur les images entourées pour voir l'image amplifiée. Ensuite, en haut à gauche de l'image vous avez un bouton pour retourner à la page.
<<<
Si les images en-dessous ne s’affichent pas, faites un clique ici, pour trouver une solution !  
>>>

 


  Je vais vous donner un petit aperçu des Exécutions de Hanoï, le 6 août de 1908.   
 
 
  1.-  Condamnés à la cangue avant leur exécution.  
  Dans la colonne de gauche, nous avons une série de quinze cartes-postales numérotées de un à quinze, plus une carte-postale sans numéro. Chaque carte-postale porte un timbre à 5 centimes, tamponné avec un cachet daté du 5 NOV 1908, et la carte-postale non numérotée a aussi un timbre à 5 centimes, mais il est est daté du 15 NOV 1908. Sur le coté adresse de la seizième carte-postale, il y a l'adresse d'un destinataire, et sur le coté image il y est écrit << Em bas, le portrait de l'empoisonneur, en haut la tête exposée selon la mode annamite après l’exécution >>. Sur le coté adresse de la carte numéro treize il est écrit, << Nous t'envoyons aujourd'hui la collection des exécutions en 15 cartes postales et 8 enveloppes. Bons baisers à vous trois. >>. C'est signé Germaine.
   Dans la colonne de droite nous avons treize cartes-postales documents d'archives.
   Ces cartes ont été commentées et datées par la fille du photographe que les a fait.
  Vous pouvez voir ces cartes ainsi ( qu'une des facettes de leur histoire ) sur le site envelopmer.
  Je vais vous montrer quelques détails et vous dévoiler des secrets sur les Exécutions de Hanoï, le 6 août de 1908.

  2.- Le cuisinier empoisonneur HAI-HIEN et le brigadier Caï 643 sortent de la prison pour aller au supplice.