E-book Mémoire Collective et Information Quantique
           " L'Impossible Histoire "  
Faites un clique ici et lisez les observations pour trouver la solution à vos problèmes.
         
 
  _ Existent des cartes-postales identiques à celle en bas de la page de droite, où l'on peut voir les deux têtes coupées entourées d'un cercle bleu fait avec le même crayon que à rayé le mot Saïgon de la carte (23b). Après la journée du 6 Août pendant que Robert jouait à être Le Dé-Tham, Muöi avec sa troupe continuaient à donner des spectacles de prestidigitation théâtrale, et à sa troupe on les appelait "les saints". On peut voir des cartes postales où ils alignent les spectateurs (des enfants) par ordre de taille de façon à ce que tout le monde puisse profiter du spectacle.

(78h)/(78b)  << 1000.  ANNAM -- Hué   Empereur d'Annam en costume de ville.
 Dap-Cau le 1e Janvier de 1907  (L’Empereur Nguyen Phúc Vinh San (3/8/ 1899-26/12/1945), aussi connu sous le nom de Duy Tân)
    /(78b) Carte adressée à Germaine.
un baiser. >>
 _Je vous montre ces cartes pour vous aider à cerner l'esprit de faussaire qui vit dans André. Réfléchissez aux mots (1er Janvier, un seul baiser, et le 'd' du mot mademoiselle surmonté d'un petit cœur).
  En fait en trois mots, André parle à l'esprit de sa sœur, lui souhaite une bonne année, et lui dit qu'il l'aime !

(79h)/(79b)  << Hai-Hien chef cuisinier, qui a empoisonné 250 soldats français, décapité à Hanoï le 6 aout 1908.    /(79b) Le faiseur de sauce au stramonium il ne dit pas s'il a digéré le petit plat qu'on lui a servi le 6 Aout au matin. >>
 _Il n'est plus utile que je vous dise que c'est une image provenant d'un photomontage. Je ne suis pas physionomiste, mais regardez ce visage (78h) le visage (79h), le visage du voyou qui s'est battu avec le tas de torchons (13b), (19h), le visage du grand fils de Vu Van (31b) et le visage du curé (32c). Ils on les mêmes traits de visage.

  Je suis désolé, je sais que ma façon d’écrire n'est pas facile à suivre.
  Mes histoires non plus, ne sont pas faciles à comprendre.
  Mes images ce sont des images réels, ce sont des documents d'archives, ce sont des images que bien des familles ont dans leurs albums de photos de famille. Je sais que dés la sortie de mon livre bien des gens vont trouver d'autres images que vont confirmer la véracité de mes dires.
  Oui, il est certain que tout ce que je vous raconte est pure imagination ! Mais l'histoire est trop belle, les scènes sont trop parfaites et c'est impossible que ce soit uniquement, ma seule imagination !
 
  Comme promis en page 3, il est temps que je vous montre la beauté de cette minuscule petite scène, dans le Grand Théâtre de la Vie.
   Son auteur est notre imagination, mais c'est probablement encore peu compréhensible pour vous, et pour ne pas gêner votre façon de penser, je vais continuer à dire que c'est Robert.
  Robert est arrivé à Hanoï en 1904 et il a commencé à planifier son histoire que, plus de cent ans plus tard, va donner un de ces mal-de-crane à nos Historiens, un travail fou à nos Spécialistes du Psyché, et laisser nos journalistes des religions sans voix.
  Au moment où j’écris, nos "spécialistes do clavier informatique",  que désormais je nome en abrégé ('sdci'), nous montrent bien des choses pour sensibiliser l'esprit de nous jeunes, et leur apprendre à se méfier de la fausse information. C'est bien ! C'est même très bien. Je vais vous montrer et tenez en compte que Robert en 1908/09 (avec les moyens du bord) a travaillé la photo de telle façon que nos 'sdci' avec des logiciels de traitement d'images, ne sont pas encore capables de faire aussi bien !
  Prenez comme exemple le travail photographique de Robert, et tenez en compte qu'aujourd'hui existent des technologies que sont des secrets que des gens et des sociétés explorent, gardent secrètes, tirent de grands bénéfices, et que seulement dans un futur lointain nos 'sdci' s'apercevront que dans le passé ils ont été trompés.
  Nos 'sdci' conseillent à nos jeunes, de contrôler la véracité de l'information avant de diffuser mais regardez cet homme à l'image (77h) et ci-dessous à droite, avec son chapeau, et les mains derrière le dos.
Sur d'autres images d’exécutions, cet homme est là encore, avec son chapeau et son air suspicieux. Pensez-vous que cet homme a compris que quelque part les gens qui ont assisté aux exécutions on été dupés ? Pensez-vous que si cet homme avait dit à quelqu'un de son entourage, que les exécutions ont été une mise-en-scène, quelqu'un l'aurait cru ? Je vais vous dire mieux, et il est fort probable que ce soit arrivé ! Si cet homme avait une famille que l'aimait (et qu'avait peur du qu'en dira-t-on), leur ayant raconté, et essayant de leur faire admettre la réalité de cette histoire à sa famille, sa famille lui aie dit, << mon pauvre vieux, t'es fatigué, bois çà, et tu verras que quand tu vas te réveiller tu te sentiras bien mieux >>.


 
 
  59
 
60  
 
 
<<<
(13b)  (19h)  (23b)  (31b)  (32c)  (77h)  (78h)  (78h)/(78b)  (79h)/(79b)  (79h) 
>>>