E-book Mémoire Collective et Information Quantique
           " L'Impossible Histoire "  
Faites un clique ici et lisez les observations pour trouver la solution à vos problèmes.
         
 
  Nous sommes dans une nouvelle année et je dois changer de vie.
  Avant de m'occuper d'autres choses, je vais vous raconter une histoire bien bonne !
  L'image (96h) vient d'un lot d'images ayant appartenu aux héritiers de André Tobie, et en dernier temps à un commerçant, qui les a mis en vente sur le Net.
  Quand j'ai vu les images en vente sur Internet, j'ai de suite compris qu'elles s'intercalaient, disons rentraient dans mon histoire, et me permettraient de mieux prouver que Le Dé-Tham (pauvre et illettré) a été une fausse histoire.
  Je n’avais pas été le seul à vouloir démontrer que cela a été une fausse histoire, ou probablement quelqu'un ne voulait pas qu'on puisse facilement démontrer que Le Dé-Tham (pauvre et illettré) a été une fausse histoire... Je ne sais pas.
  Le fait est que, quelqu'un qui avait les moyens d'investir, était prêt à acheter quelques unes de ces images, à n'importe quel prix, ce qu'il a fait !
  Pour mes archives, quand j'ai découvert les images, la première chose que j'ai fait, çà a été d'ouvrir les images en plein écran, et de faire des prises-d'image-d’écran.
  Plus tard, une fois la vente terminée, et que je croyais avoir loupé les bons achats, je suis allé consulter mon archive d'images pour voir ce que vraiment j'avais perdu d'acheter. Là j'ai eu une surprise, je ne connais pas la raison, mais en prenant l'image (96h) le logiciel avait bogué, avait pris deux images superposées, et je me suis trouvé avec une image avec une bonne dizaine de personnes.  Quand j'ai vu, que faire une image avec des fantômes, cela rentrait parfaitement dans le sujet de mes histoires, avec un logiciel, j'ai effacé tout de l'image superposée, sauf les deux personnes qui sont devenues les fantômes, et j'ai donc fait cette belle image que vous pouvez revoir en haut de la page 96.
  Le logiciel qui m'a permis retravailler les images a un fil vert qui sert de règle vertical ou horizontal, et quand plus tard j'ai une fois de plus réétudié les images dont  j'avais loupé l'achat, j'ai trouvé une autre image intéressante (dont j'ai fait une représentation) ici en haut de la page de droite, l'image (110h), parce que j'ai vu que l'image originel, celle que l'autre acheteur a acheté, possède un fil vertical vert inexplicable (qui n'a aucune raison de se trouver sur une image photographique de cette époque).
  Par courriel, je suis entré en contact avec l'acheteur, mais encore une fois de plus... Dés que l'acheteur a compris que je voulais l'emmener vers les Exécutions de Hanoï, je n'ai plus eu de ses nouvelles !
  Le verso de cette carte-postale-photo est écrit, destiné à son père et signé André Tobie.
Sur la partie de droite, en haut de la carte, nous avons comme destinataire son père R. Tobie et au centre, André a écrit Paris (sans rue, sans numéro). Donc cette carte n'a pas circulé, est pure imagination, et nous en avons l'habitude.
 
  Ceci est la maquette d'une carte que je n'ai pas réussi à acheter.
  Ceci est la maquette d'une carte que je n'ai pas réussi à acheter.

  Au verso de cette carte André   a écrit: Dap-Cau le 29 Mai 1909.
  La photo du cas de Lieu-Dé où je t'ai dit que j'avais eu le baptême du feu.
   x   Le second, de gauche à droite, est le chef des pirates, le lieutenant du Dé-Tham, qui a tué l'inspecteur de milice Dubarry ... (ici, il saute une demi-ligne d'écriture pour que nous puissions bien voir le mot Paris, comme étant la la seule adresse de son père) et il continue ... le 28 Mai 1908 près de Dap-Cau.
  Le cinquième de gauche à droite est ce-lui qui a tué le sergent Jovillain de la 9ème compagnie du 10ème Colonial.
  Notez que le verso de la carte-postale (110h) est identique à celui de la photo (46b) ! Même date, même adresse, même signature et, le tout est écrit presque au même endroit). Seule l'histoire est différente, et ici André ne parle pas d'incendie.
  Dans l'image (110h), en haut, je montre le détail du (fil vert), notez que la partie supérieure de la photo, sans la cartouche inférieure détaillant les événements, a été publiée par Dieulefils sur une carte-postale-imprimée, diffusée à grand tirage. Il est également facile de voir que sur le timbre, le cachet de la poste est faux.
  Petite information pour nos (sdci) qui travaillent pour la recherche scientifique. Le timbre vert, identique au timbre de l'image (46h) collé par André, était neuf, et André l'a léché avant de le coller. En ce que concerne les deux lignes vertes verticales, à gauche de l'image. La ligne verte à l'extrême gauche, est la ligne de la règle de mon logiciel, et l'autre ligne aussi ... Seulement (l'autre ligne) existe bien dans la carte-postale achetée par la personne qui ne me réponds pas aux courriels !
 
 
  109
 
110  
 
 
<<<
(46b)  (96h) 
>>>